Retour vers la page de démarrage de Djibouti Online...  
 

.: Le Gouvernement
.: Les Ministères
.: L'Administration
.: Les Banques
.: Les Transports
.: Le Port
.: L'aéroport
.: Les Hotels
.: Les Restaurants
.: Le commerce
.: Invertir DJIBOUTI

Patrimoine
.: Histoire
.: Géographie
.: Culture
.: Traditions
.: Architecture
.: Artisanat
.: Les Arlats
.: L'éducation
Djibouti On-line
.: Annuaire
.: Forum Djibouti
.: Sondage
.: Recommander
.: en Favoris ?
.: Liens
.: Contact

 

J'ai passé la nuit à errer de quartier en quartier dans Djibouti illuminé par les guirlandes d'ampoules multicolores, sur des tapis jetés dans la rue, mosquées en plein air improvisées où une foule multicolore célébrait la grande fête musulmane du mourad.

De jour, Djibouti est une ville d’une absence de couleur presque violente. C'est la capitale du néant, qui vit tournée vers l'extérieur d ' où tout vient et tout repart. Autour... J'ai parcouru jadis le désert du Tibesti à la recherche des restes de mes camarades d'escadrille morts de soif auprès de leur avion, j' ai vu le Kalahari de l' Afrique du Sud, mais rien n'est plus mort que le chaos de rocs noirs qui commence au nord-ouest de la mer de sel, et où les volcans se sont éteints en même temps que la terre qu'ils ont bouleversée. Tout ici vous offre l'image de ce que sera un jour le point final de l'histoire de l'homme...

 

Romain Gary

Les secrets de la mer rouge - 1971


Les Villes
.: Djibouti
.: Tadjoura
.: Obock
.: Ali Sabieh
.: Dikhil
.: Yoboki
.: HolHol
A Visiter !
Voter pour ce site !


 
 
 
- Copyright © 2000-2001 djibsystem - Webmaster : David-pierre Roi - avec l'aide d'ERIC LAFFORGUE