Magazine Culturel Breton      


Guide des vieux gréements en Bretagne
L'Etoile et la Belle Poule - les exactes répliques des goélettes du type Paimpolaise PDF Imprimer Envoyer
(11 votes, average 2.91 out of 5)
Patrimoine - Vieux gréements
La BELLE POULE et l’ETOILE ont été construites en 1932 par le Chantier naval de Normandie à Fécamp.

Toutes deux identiques, elles sont les exactes répliques des goélettes du type « Paimpolaise » qui, jusqu’en 1935 faisaient la pêche à la morue sur les bancs de d’Islande. Seuls les aménagements intérieurs ont été modifiés pour l’hébergement de l’équipage, des élèves en instruction et pour l’installation des machines.
 
Le Mutin - côtre jumeau des thoniers des Sables PDF Imprimer Envoyer
Patrimoine - Vieux gréements
Construit en 1926 par les chantiers FLORIMOND-GUIGNARDEAU des Sables d’Olonne, ce côtre au gréement traditionnel, jumeau des thoniers des Sables, navigue depuis 1927.

Affecté à l’Ecole de pilotage de Saint-Servan, près de Saint-Malo, il participe jusqu’en 1964 à la formation des pilotes de la flotte à l’exception d’une période d’activité en Méditerranée, de 1939 à 1946, due aux événements de la seconde guerre mondiale.
 
Brest 2008 : Dernière ligne droite avant la fête… PDF Imprimer Envoyer
Patrimoine - Vieux gréements
 À 100 jours de Brest 2008, c’était l’occasion pour François Cuillandre et l’équipe de Brest 2008 de faire le point lors d’une conférence de presse, sur l’avancée des préparatifs de la fête.
Une chose est certaine : tout sera prêt ! La flotte s’agrandit de jour en jour, les bénévoles sont mobilisés, les pays invités peaufinent leurs villages et du côté des animations, Gad Weil, présent au côté du maire de Brest, a levé le voile sur un dispositif exceptionnel proposant une série d'animations ludiques et d'interventions artistiques destinées à tous les visiteurs qui veulent participer activement à la fête...
 
Oiseau de Feu - entièrement reconstruit à l’identique PDF Imprimer Envoyer
Patrimoine - Vieux gréements

Construit en 1937 au chantier Camper & Nicholson de Gosport (Angleterre) pour Ralph Hawkes, commodore du Royal Ocean Racing Club, Firebird X est le dernier et le plus abouti des voiliers de course au large dessinés par Charles Nicholson, un des architectes navals les plus talentueux de son époque (Il dessina tous les defis en Classe J de la Coupe de l'America).
Firebird X, gréé en cotre, participa à de nombreuses régates (Fastnet Race, Cowes-Dinard), jusqu’en 1962, finissant toujours ou presque sur le podium. Cette année-là, il fut racheté par Français Pierre Cointreau (des liqueurs Cointreau) qui le ramena en Bretagne, lui donnant le nom de Flame II et l’utilisant surtout en croisière, pendant 8 ans. Puis il passa entre les mains de Henri Rey sous le nom de Vindilis II pendant 3 ans avant d’être racheté par Michel Perroud qui lui redonna son nom d’origine, quoique francisé : Oiseau de Feu.

 
Le Bel Espoir 2 - une goëlette à trois mats PDF Imprimer Envoyer
(2 votes, average 4.00 out of 5)
Patrimoine - Vieux gréements

Le "Bel Espoir" est une goëlette à trois mats de 38.50 m de long et 7.20 m de large. Le tirant d'eau est de 2.80 m, il peut porter plus de 650 m² de voiles.

C'est en mai 1968 que l'Association Amis de Jeudi-Dimanche en devient propriétaire. La goëlette arrive à l'Aberwrac'h et prend son nouveau nom "Bel Espoir II".

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Suivant > Fin >>

Page 2 sur 9

Copyright © 1999 - 2019 ArtOuest. Site Web Breton par les Editions BonjourChezVous 
Guides Bretagne : Annuaire | Location Vacances | Tourisme   Portail de la culture par le ministere de la culture et de la communication   RSS 2.0