Magazine Culturel Breton      


Guide du tourisme en Bretagne
Saint Suliac - un enclos paroissial rare en haute Bretagne PDF Imprimer Envoyer
Tourisme - Ille et Vilaine
 Saint Suliac - Au VII ème siècle, un prince d'outre manche nommé Suliac, fuyant la persécution de sa belle soeur qui voulait l'épouser, vint en armorique, avec l'intention d'y fonder.
Le seigneur de Chateauneuf auquel il s'adresse lui donna la presqu'ile du Mont garrot.
 
Tourisme Saint-Briac sur Mer Site balnéaire naturel PDF Imprimer Envoyer
Tourisme - Ille et Vilaine

C’est un saint d’origine irlandaise, Briac, arrivé en Bretagne vers 548, qui donna son nom a la commune. La paroisse de Saint-Briac-sur-Mer (au départ juste nommée Saint-Briac) est mentionnée pour la première fois en 1271. Pendant la Révolution de 1789, le bourg de Saint-Briac-sur-Mer prend le nom de Port-Briac.

 
Saint-Briac - Dénomination bretonne de la ville : Sant-Briag PDF Imprimer Envoyer
Tourisme - Ille et Vilaine
 Saint-Briac - Saint-Briac est une commune française, située dans le département d'Ille-et-Vilaine et la région Bretagne.
En l'absence d'une demande du conseil municipal, appuyée par le conseil général et entérinée par décret gouvernemental, le nom officiel de la commune, tel que répertorié par le Code officiel géographique de L'INSEE, reste Saint-Briac. On note toutefois l'utilisation, même par des administrations, de la dénomination Saint-Briac-sur-Mer, mais qui ne revêt qu'un caractère d'usage.
 
Tourisme Vannes la Capitale du Bro Gwened PDF Imprimer Envoyer
(2 votes, average 3.50 out of 5)
Tourisme - Morbihan

Capitale du Bro Gwened, le pays vannetais, la terre sauvage des landes et des ajoncs, Vannes est pleinement une ville moyenne. La grande cité, héroïne de quelques uns des plus beaux jours de l’indépendance bretonne, s’est défaussée sur Lorient des soucis de l’industrialisation pour n’avoir pas voulu de « Compagnie des Indes » un certain jour ; prenant soin toutefois de garder pour elle le rôle de capitale administrative.

 
Tourisme Belle-Île en Mer - la plus grande des îles bretonnes PDF Imprimer Envoyer
Tourisme - Morbihan
Belle-Île est la plus grande des îles bretonnes. Elle se présente sous la forme d'un plateau de 17 km de long sur 9 km de large, soit 85 km² avec une altitude moyenne de 40 mètres entaillé par de nombreux petits vallons. La côte de l'île, constituée d'une roche friable faite de schistes et micaschistes mêlée de quartz, subit une érosion intense de la mer surtout sur la façade Sud Ouest tournée vers le large (Côte Sauvage). Il en résulte une côte très découpée, constituée en majorité de falaises. Témoin de cette érosion rapide, l'îlot de Lonègues, qui au Moyen Âge prolongeait la pointe des Poulains, a aujourd'hui pratiquement disparu sous les eaux. L'extrémité nord de l'île se prolonge d'îlots raccordés au socle principal par des bancs de sable où la mer s'insinue à marée haute.
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 9 sur 13

Copyright © 1999 - 2020 ArtOuest. Site Web Breton par les Editions BonjourChezVous 
Guides Bretagne : Annuaire | Location Vacances | Tourisme   Portail de la culture par le ministere de la culture et de la communication   RSS 2.0