Magazine Culturel Breton      


Guide du tourisme en Bretagne
Cancale la perle de la cote d'emeraude PDF Imprimer Envoyer
Tourisme - Ille et Vilaine

 Perle de la cote d'émeraude, Cancale est un petit port breton accroché a sa pointe rocheuse. C'est aussi une station balnéaire de charme classée en 1994 parmi les 100 sites remarquable du gout de france pour la qualité de sa production d'huitres crueses et plates.

 
Tourisme Dinard - la grande station balnéaire de haute Bretagne PDF Imprimer Envoyer
Tourisme - Ille et Vilaine

Un charme un peu "rétro". Parmi les jardins plantés de figuiers, de plamiers, d'araucarias, de camélias, de tamaris et de myrtes, Dinard, aux luxueuses villas un peu folles, est la grande station balnéaire de la Bretagne du Nord. Une station mondaine qui séduit par la douceur de son climat et la beauté de ses couleurs marines, l'infinie variété de ses éclairages, un décor changeant de voiles et de bateaux de plaisance. Dinard est né de l'engouement de l'aristocratie anglaise post-victorienne, en quête d'évasion, de distractions et de beaux paysages. Aujourd'hui, la clientèle anglaise des riches ladies s'est éteinte, mais rien n'est changé au décor.

 
Tourisme Quimper la Capitale de la Cournouaille PDF Imprimer Envoyer
Tourisme - Finistere

La ville, dont l'axe historique est la confluence du Steir, de l'Odet et du Jet, est, par la population, la deuxième ville de son département, après Brest. La mer y remonte la vallée encaissée de l'Odet et lui donne une position de port de fond d'estuaire qui explique son implantation et une partie de son rôle économique. C'est aussi un carrefour routier très ancien.

 
Tourisme Brest - un immense bassin naturel de 15 000 ha PDF Imprimer Envoyer
Tourisme - Finistere

La rade de Brest forme un immense bassin naturel de 15 000 ha, capable de contenir toutes les flottes de guerre de l’Europe, elle est défendue par de nombreuses batteries et ouvrages fortifiés qui constituent autant de vestiges du fameux mur de l’atlantique. La profondeur exceptionnelle de Brest lui permet de recevoir les plus gros navires actuels.

 
Tourisme Saint-Malo - la cité corsaire "République Indépendante" PDF Imprimer Envoyer
Tourisme - Ille et Vilaine

Saint-Malo doit son nom au moine gallois Mac Low qui, vers le VIe siècle, devint évêque d'Alet, berceau antique de la ville actuelle fondée au milieu du XIIe siècle sur un îlot rocheux voisin. Dès le XIIIe siècle, les Malouins firent des prises sur les navires ennemis. En 1308, ils eurent une commune jurée, puis de 1395 à 1415, ils se donnent au Roi de France, Charles VI, qui leur accorde des franchises portuaires. A la fin du XV siècle, Anne de Bretagne, par ses mariages successifs avec Charles VIII, puis Louis XII, annexa le Duché de Bretagne au Royaume de France.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 6 sur 13

Copyright © 1999 - 2018 ArtOuest. Site Web Breton par les Editions BonjourChezVous 
Guides Bretagne : Annuaire | Location Vacances | Tourisme   Portail de la culture par le ministere de la culture et de la communication   RSS 2.0