Magazine Culturel Breton      


Guide du patrimoine de la Bretagne
Les Vieilles Charrues sont Une association éco-citoyenne PDF Imprimer Envoyer
Patrimoine - Festival culturel

Au delà du rayonnement culturel et du regard neuf porté sur le Centre Ouest Bretagne (C.O.B.), le festival a contribué à la renaissance économique de
son territoire. Une économie voulue dès le départ durable et solidaire, basée sur la mobilisation et la mise en synergie de toutes les forces vives du pays.
Aujourd’hui reconnu pour son action et ses compétences en la matière, le festival a finalement toujours fait du développement durable, parfois sans même le savoir !

 
La citadelle de Port Louis - le fort de l'Aigle PDF Imprimer Envoyer
Patrimoine - Chateau

La citadelle de Port Louis - le fort de l'Aigle. Elevée sur une pointe rocheuse à l'entrée de la rade de Lorient, la citadelle de Port-Louis est un imposant édifice marqué par les événements de l'histoire bretonne des XVIe et XVIIe siècles.

 
Canal de Nantes à Brest vallées de l'Isac, l'Oust et Blavet PDF Imprimer Envoyer
Patrimoine - Histoire de Bretagne
Canal de Nantes à Brest - Le canal de Nantes à Brest est un canal français à petit gabarit qui relie les villes de Nantes et de Brest et emprunte les vallées de l'Isac, de l'Oust et du Blavet. La construction de ce canal a débuté sous Napoléon Ier. Aujourd'hui, sa longueur totale est de 360 km.
L'idée d'ouvrir une voie de navigation intérieure en Bretagne date du XVIe siècle.
 
Robert Surcouf - le Corsaire Malouin PDF Imprimer Envoyer
(52 votes, average 2.96 out of 5)
Patrimoine - Personnage
Corsaire malouin, Robert Surcouf fut davantage connu de l'imagerie populaire française pour ses hauts faits d'armes contre des vaisseaux anglais que pour sa large participation à la traite négrière.
De 1795 à 1800, il pratiqua la traite en dépit de l'abolition de l'esclavage par le décret du 16 pluviöse an II (4 février 1794) . Les bénéfices obtenus doivent également être ajoutés à ceux de la course, dont il est connu qu'ils furent ensuite investis dans d'autres opérations qui permirent à Surcouf de devenir un riche armateur.
 
Comprendre Le gréement d'un navire à voile PDF Imprimer Envoyer
Patrimoine - Vieux gréements

Le gréement d'un navire à voile est constitué de l'ensemble des espars (mâts, bômes, tangons, etc.), manœuvres courantes (drisses, écoutes, etc.), manœuvres dormantes (étais, haubans, etc.) servant à régler, établir et manœuvrer la voilure. Le mot vient du norrois greida.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 9 sur 30

Copyright © 1999 - 2018 ArtOuest. Site Web Breton par les Editions BonjourChezVous 
Guides Bretagne : Annuaire | Location Vacances | Tourisme   Portail de la culture par le ministere de la culture et de la communication   RSS 2.0