Le Musée de Bretagne à Rennes Roazhon Imprimer
(1 vote, average 1.00 out of 5)
Patrimoine - Musée
 Le Musée de Bretagne est situé à Rennes le long des quais de la Vilaine, à proximité du centre historique, le musée est installé au rez-de-chaussée d’un bâtiment du XIXe siècle dont le premier étage est occupé par le musée des beaux-arts.
Construit entre 1849 et 1856, le bâtiment de style néo-classique était appelé «Palais Universitaire». Il abritait à la fois les facultés de Rennes et les musées des beaux-arts, d’archéologie et d’histoire naturelle. Le Musée de Bretagne est situé à Rennes le long des quais de la Vilaine, à proximité du centre historique, le musée est installé au rez-de-chaussée d’un bâtiment du XIXe siècle dont le premier étage est occupé par le musée des beaux-arts.
Construit entre 1849 et 1856, le bâtiment de style néo-classique était appelé «Palais Universitaire». Il abritait à la fois les facultés de Rennes et les musées des beaux-arts, d’archéologie et d’histoire naturelle.

Dès la fin du XIXe siècle, les étudiants étant devenus trop nombreux, les facultés le quittèrent peu à peu et, à partir de 1949, il est affecté au seul «musée de Rennes».

Au sein de celui-ci, principalement consacré aux beaux-arts et à l’archéologie, va se développer à partir de 1960 le musée de Bretagne. Il prend suffisamment d’importance pour qu’en 1975 on procède au partage des collections entre les deux musées qui deviennent administrativement indépendants même s’ils continuent à occuper le même bâtiment.

Dans l’histoire de la muséologie, le musée de Bretagne est aujourd’hui considéré comme un modèle des conceptions de Georges Henri Rivière. Il a été la première réalisation d’un musée à vocation régionale fondé sur «un programme interdisciplinaire périodisé». D’autres réalisations comparables ont suivi, comme le musée de Normandie à Caen ou le musée d’Aquitaine à Bordeaux.

La dénomination elle-même «musée de Bretagne» et non «musée Breton», se veut une marque de différenciation avec la précédente génération de musées (musée basque, musée breton, musée dauphinois...). Il s’agit pour Georges-Henri Rivière d’affirmer la prééminence du discours sur l’objet et du programme sur la collection.

Le musée à vocation régionale élabore avec les spécialistes une histoire des origines à nos jours.

La mise en espace des objets constitue en quelque sorte le vocabulaire qui exprime ce discours. De ce fait, la collection n’intervient qu’en deuxième étape comme illustration de ce discours. Si le musée ne dispose pas des objets adéquats, il devra lancer une campagne d’acquisition.

Cette démarche était d’autant plus nécessaire à Rennes que les collections du musée étaient relativement pauvres dans les domaines de l’histoire et de l’ethnologie régionale.

Contrairement à d’autres villes françaises, nul folkloriste de la fin du XIXe ou du début du XXe siècle n’avait entrepris d’importantes campagnes de collecte qui auraient trouvé leur débouché naturel au musée.

Quoiqu’il en soit, le musée de Bretagne se trouve aujourd’hui à une nouvelle étape de son développement. Depuis la fin de l’année 1997, l’exposition permanente «La Bretagne des origines à nos jours» a fermé définitivement ses portes au public.

L’équipe scientifique du musée prépare un nouveau programme et le futur musée de Bretagne ouvrira ses portes en 2005 au sein des Champs Libres de la communauté d'agglomération Rennes Métropole construit par l’architecte Christian de Portzamparc.

Ce bâtiment abritera, outre le musée de Bretagne, la Bibliothèque de Rennes et l'Espace des Sciences.

Visitez le site du Musée de Bretagne : http://www.musee-bretagne.fr/
 
Plus d'articles :

» Les villes castrales de Bretagne

La troisième génération de villes bretonnes coïncident avec la montée de la féodalité, l'éclatement de pouvoir ducal et des trois contes de Nantes, Rennes ou de Cornoaille au profit de leurs...

» L'Architecture gothique - le miroir du monde et de l'âme

L'architecture gothique est née en Ile-de-France dans la deuxième moitié du XIIe siècle et s'impose en Europe jusqu'au milieu du XVIe siècle, où se développe l'architecture classique,...

» Théodore Hersart de la Villemarqué - « Barzaz Breiz » !

Théodore Hersart de la Villemarqué - Théodore Hersart de la Villemarqué, issu de la noblesse moyenne, est né le 7 juillet 1815 à Quimperlé (Finistère).Il passa son enfance au manoir du Plessix...

» Navire à voile - Voilier - le premier moyen de transport

Un navire à voile est un navire propulsé par la force du vent. Historiquement les voiliers ont été le premier moyen de transport à moyenne et longue distance avant l'invention des machines à vapeur. Ils transportaient les marchandises, les...

» Galette de blé noir

Galette de blé noir

» Histoire de la Bretagne - Un condensé de l'histoire bretonne

Histoire de la Bretagne Préhistoire Ère paléolithique, jusqu'en 5000 av. J.-C. : Population clairsemée chassant le mammouth, l'ours, le tigre et le cerf. Ère...

» Recette traditionnelle du Kouign amann

Recette traditionnelle du Kouign amann

» Rillettes de Maquereau à la Bretonne

Rillettes de Maquereau à la Bretonne

» Le pays des Vénètes - Vannes, 2000 ans d'Histoire

C’est dans le pays des Vénètes que les Romains fondent une nouvelle ville au 1er siècle av. J.C. : Darioritum, car tel est alors son nom, est un centre prospère, à la rencontre des voies commerciales...

» BREST 2008 : « Infos Pratiques »

Brest 2008 approche… Alors que les grandes manœuvres vont commencer, le moindre détail a aussi son importance : de l’hébergement à l’accès au site, en passant par la restauration, petite...