Magazine Culturel Breton      


Le Poher - ancienne principauté au coeur de la bretagne
(0 votes, average 0 out of 5)
Patrimoine - Histoire de Bretagne
 Poher - Le Poher est une ancienne principauté apparue au Haut Moyen-Age dans l'Ouest du centre de la Bretagne et dont la capitale était la cité gallo-romaine de Vorgium, devenue Carhaix après la chute de l'Empire romain.
Le nom du Poher dérive de Pou Kaer, Pou étant une évolution du latin pagus'  = « pays » ou ancienne circonscription des cités gallo-romaines et kaer, vieux breton, « ville fortifiée ».

Au Moyen-Age, Carhaix n'était qu'une trêve de Plouguer (Plou-Kaer = « la paroisse de la Cité ou du château ») n'ayant qu'une église tréviale dédiée à saint Trémeur. Plouguer dont l'église est dédiée à saint Pierre, preuve indirecte d'ancienneté, est le siège de la paroisse primitive qui tire son nom du site anciennement fortifié qu'elle enbglobe. Devenue communes à la Révolution française, Carhaix et Plouguer ont fusionné en 1956 et ont pris le nom de Carhaix-Plouguer.


Le Poher a été le siège d'une puissante dynastie des comtes à l'époque carolingienne. Conomor (Kon Meur = Grand Chien), baigne dans une légende qui en fait le Barbe bleue de la Bretagne au VIe siècle. Il aurait tué ses nombreuses femmes successives n'épargnant pas la dernière sainte Tryphine et leur jeune enfant saint Trémeur (Trec'h Meur = Grand vainqueur) qu'il aurait décapité. Saint Gildas ayant miraculeusement replacé la tête, l'enfant serait venu narguer son père en lui jetant une poignée de terre. Frappé par la vengeance divine, Conomor aurait péri instantanément.


Le nom de Conomor est cité plusieurs fois par Grégoire de Tours comme un comte breton qui sauve Macliauus de la vindicte de son frère, le comte de Bretagne, Chanao. Il est aussi un adversaire des Francs accueillant Chramme en lutte avec son frère le roi Clotaire II. Il apparaît également à différentes époques de l'autre côté de la Manche et dans les Vies des saints bretons.


En 871, alors que Salomon est encore roi de Bretagne, Judicael est indiqué comme princeps Poucher sans qu'on sache ce que marque cette dignité peu fréquente à l'époque.


Un vicomte de Poher, nommé Bernard apparaît au XIe siècle et sa lignée parait avoir accordé un intérêt particulier à l'abbaye Sainte-Croix de Quimperlé semblant ainsi prendre le relais de la dynastie de Cornouaille qui avait accédé à la dignité ducale depuis Hoël II en 1066.


Dans un poullié du XIVe siècle, le Poher subsiste comme l'un des deux archidiaconés de l'évêché de Cornouaille avec celui dénommé également Cornouaille. Ce dernier ne comprenait que les doyennés du Cap-Sizun, du Cap-Caval (futur Pays bigouden) et de Fouesnant (de Gourin à Clohars-Fouesnant).


Le Poher est alors associé à la majeure partie de l'évêché, ce qui améne Joëlle Quaghebeur à considérer que à l'appellation carolingienne Poher succède le nom de Cornouaille.


En 1996, le Poher est réapparu comme circonscription administrative sous la forme de la Communauté de communes du même nom et qui comprend Carhaix-Plouguer, Cléden-Poher, Kergloff, Poullaouen, Plounévézel, Saint-Hernin, Spézet, toutes en Finistère et une commune du département voisin des Côtes d'Armor,Le Moustoir.


Références

Christiane Kerboul-Vilhon, Petite histoire du grand Poher, Coop Breizh, 2004
Joëlle Quaghebeur, La Cornouaille du IXe au XIIe siècle, Société archéologique du Finistère, 2001, ISBN 2 906790 05 2
Hits
Rétrolien(0)
Commentaires (0)Add Comment
Ecrivez un commentaire
 
 
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
 

security image
Entrez les caractères affichés


busy
 
Plus d'articles :

» Controverses sur le breton - le « bien parler » BRETON !

La principale controverse concerne le « bien parler » : pour certains, le breton a fait l'objet d'une récupération de la part de mouvements politiques qui auraient créé une langue artificielle...

» Brest 2008 : Dernière ligne droite avant la fête…

À 100 jours de Brest 2008, c’était l’occasion pour François Cuillandre et l’équipe de Brest 2008 de faire le point lors d’une conférence de presse, sur l’avancée des...

» Les villes castrales de Bretagne

La troisième génération de villes bretonnes coïncident avec la montée de la féodalité, l'éclatement de pouvoir ducal et des trois contes de Nantes, Rennes ou de Cornoaille au profit de leurs...

» Festival le nombril du monde à Pougne-Hérisson

Grâce aux efforts redoublés des ombilicologues, les histoires reviennent enfin à Pougne-Hérisson. Soirées, festivals et raouts réjouissants ! Amoureux du joli mot, de la pataphysique et de la douceur de vivre...

» Les Celtes - une civilisation protohistorique d'Europe !

Les Celtes ( Gallia pour les Romains, mais Celtia pour les Grecs ) constituent une civilisation protohistorique d'Europe Occidentale ( qui survécut au Moyen-Âge en Irlande ). Ne connaissant pas d'unité politique, ceux...

» Galette de blé noir

Galette de blé noir

» Les participations de Nantes et Loire-Atlantique à BREST 2008

Hier soir, à bord de la péniche Grand Large, sur le canal Saint Félix, était présenté à la presse, Brest 2008 avec un large focus sur les délégations de Loire-Atlantique qui seront...

» Chapelle Sixtine - une des salles du Vatican - fresques

Chapelle Sixtine - La chapelle Sixtine est l'une des salles des palais pontificaux du Vatican. À l'heure actuelle, elle fait partie des musées du Vatican. La chapelle doit son nom de « sixtine » au pape qui la fit...

» Gateau Breton aux Pommes

Gateau Breton aux Pommes

» Abbaye Maritime de Beauport face à l'archipel de Bréhat

En côtes-d'armor, face à l'archipel de Bréhat et à l'entrée de Paimpol ( fameuse cité des pêcheurs d'islande chère à Pierre Loti ) s'étend le domaine de...

Copyright © 1999 - 2019 ArtOuest. Site Web Breton par les Editions BonjourChezVous 
Guides Bretagne : Annuaire | Location Vacances | Tourisme   Portail de la culture par le ministere de la culture et de la communication   RSS 2.0