Magazine Culturel Breton      


Bretagne 1902 - Les religieuses font de la résistance !
(0 votes, average 0 out of 5)
Patrimoine - Histoire de Bretagne
 Histoire et culture de Bretagne. L'été 1902 marque un sommet de l'affrontement entre l'Eglise et la République.
La politique anticléricale du gouvernement Combes et sa volonté de réduire l'influence des congrégations sur l'enseignement met une partie de la Bretagne au bord de la rébellion. 

Dans le Léon, la fermeture d'écoles et les expulsions de religieuses provoquent des émeutes.

Ce qui n'est pas autorisé est en conséquence interdit. Si la célèbre loi de 1901 toujours en vigueur a provoqué l'éclosion de millions d'associations, elle a aussi permis dès son entrée en vigueur de frapper durement le catholicisme français à travers l'une des activités qui lui tient le plus à cœur : l'enseignement.
La déclaration de guerre est signée Emile Combes.

Devenu président du conseil, ministre de l'Intérieur et des cultes, après la victoire du «Bloc des gauches» aux élections d'avril 1902, il décide d'enlever aux congrégations le droit d'instruire les enfants.


Eudistes, Jésuites et Filles du Saint-Esprit
M. Moerdès, commissaire de police, apposant les scellés sur la porte du couvent de Landerneau. Oubliées par le Concordat de 1801, ces associations religieuses indépendantes des autorités diocésaines se sont beaucoup développées à la fin du XIXe siècle au point de former une Eglise dans l'Eglise.

Sommées de solliciter une reconnaissance officielle de l'Etat, certaines congrégations, comme les Frères de Ecoles chrétiennes ou les Eudistes acceptent. D'autres, Augustins, Jésuites, confient leurs établissements au clergé séculier, se dispersent ou s'exilent.


Les imprécisions juridiques et assurances contradictoires ajoutant à la confusion, des communautés passent, sciemment ou non, dans l'illégalité. Le 9 juillet, une circulaire impose la fermeture des écoles congréganistes non-reconnues : neuf sur dix s'exécutent, 324 décident se résister.

Résistance passive pour certains, active pour d'autres... Les explusions se multiplient entraînant un nombre si importants d'incidents et de manifestations dans toute la France que le quotidien «La dépêche de Brest» ouvre une chronique intitulée «La chasse aux sœurs»...


Les paysans s'échauffent

En Bretagne, l'émotion dépasse largement les murs des couvents. Encouragés, voire manipulés, par des élus royalistes soucieux de régler des comptes avec la République, les paysans s'échauffent.


Hommes et femmes - surtout ces dernières - veillent jour et nuit sur les «rebelles» ;

toutes des religieuses appartenant à des communautés dont le siège est en Bretagne. Le noyau dur est composé des Filles du Saint-Esprit.
Hits
Rétrolien(0)
Commentaires (0)Add Comment
Ecrivez un commentaire
 
 
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
 

security image
Entrez les caractères affichés


busy
 
Plus d'articles :

» AR ZENITH le courrier de l'île de Sein

Ce navire, Ancien courrier de l'île de Sein, a été classé " Monument Historique " par arrêté ministériel du 6 décembre 1999. Dernier de la lignée des...

» Bataille d'Auray, Fin de la guerre de Succession de Bretagne

Bataille d'Auray - La bataille d'Auray (29 septembre 1364) est la dernière bataille de la guerre de Succession de Bretagne. Au début de 1364, après l'échec des négociations d'Evran, Jean de...

» Sébastien Le Prestre de Vauban - L'Expert en poliorcétique

Sébastien Le Prestre de Vauban - Sébastien Le Prestre de VaubanSébastien Le Prestre, marquis de Vauban (1633 - 1707) était un architecte militaire français, nommé maréchal de France par Louis XIV....

» Controverses sur le breton - le « bien parler » BRETON !

La principale controverse concerne le « bien parler » : pour certains, le breton a fait l'objet d'une récupération de la part de mouvements politiques qui auraient créé une langue artificielle...

» Liste des ducs de Bretagne - « princes » de Bretagne !

Liste des ducs de Bretagne - Ducs de Bretagne Selon les époques, « princes » de Bretagne furent ducs, puis « rois de Bretagne », comtes et enfin à nouveau ducs et pairs de Bretagne. 

» Théodore Hersart de la Villemarqué - « Barzaz Breiz » !

Théodore Hersart de la Villemarqué - Théodore Hersart de la Villemarqué, issu de la noblesse moyenne, est né le 7 juillet 1815 à Quimperlé (Finistère).Il passa son enfance au manoir du Plessix...

» Eugène Viollet-le-Duc - RESTAURATEUR du patrimoine médiéval

Eugène Emmanuel Viollet-le-Duc (Paris, 27 janvier 1814 - Lausanne (Suisse), 17 septembre 1879) est un architecte français, connu surtout pour ses restaurations de constructions médiévales. Au début des...

» Rillettes de Maquereau à la Bretonne

Rillettes de Maquereau à la Bretonne

» Les villes castrales de Bretagne

La troisième génération de villes bretonnes coïncident avec la montée de la féodalité, l'éclatement de pouvoir ducal et des trois contes de Nantes, Rennes ou de Cornoaille au profit de leurs...

» Festival le nombril du monde à Pougne-Hérisson

Grâce aux efforts redoublés des ombilicologues, les histoires reviennent enfin à Pougne-Hérisson. Soirées, festivals et raouts réjouissants ! Amoureux du joli mot, de la pataphysique et de la douceur de vivre...

Copyright © 1999 - 2018 ArtOuest. Site Web Breton par les Editions BonjourChezVous 
Guides Bretagne : Annuaire | Location Vacances | Tourisme   Portail de la culture par le ministere de la culture et de la communication   RSS 2.0