Magazine Culturel Breton      


Bretagne 1902 - Les religieuses font de la résistance !
(0 votes, average 0 out of 5)
Patrimoine - Histoire de Bretagne
 Histoire et culture de Bretagne. L'été 1902 marque un sommet de l'affrontement entre l'Eglise et la République.
La politique anticléricale du gouvernement Combes et sa volonté de réduire l'influence des congrégations sur l'enseignement met une partie de la Bretagne au bord de la rébellion. 

Dans le Léon, la fermeture d'écoles et les expulsions de religieuses provoquent des émeutes.

Ce qui n'est pas autorisé est en conséquence interdit. Si la célèbre loi de 1901 toujours en vigueur a provoqué l'éclosion de millions d'associations, elle a aussi permis dès son entrée en vigueur de frapper durement le catholicisme français à travers l'une des activités qui lui tient le plus à cœur : l'enseignement.
La déclaration de guerre est signée Emile Combes.

Devenu président du conseil, ministre de l'Intérieur et des cultes, après la victoire du «Bloc des gauches» aux élections d'avril 1902, il décide d'enlever aux congrégations le droit d'instruire les enfants.


Eudistes, Jésuites et Filles du Saint-Esprit
M. Moerdès, commissaire de police, apposant les scellés sur la porte du couvent de Landerneau. Oubliées par le Concordat de 1801, ces associations religieuses indépendantes des autorités diocésaines se sont beaucoup développées à la fin du XIXe siècle au point de former une Eglise dans l'Eglise.

Sommées de solliciter une reconnaissance officielle de l'Etat, certaines congrégations, comme les Frères de Ecoles chrétiennes ou les Eudistes acceptent. D'autres, Augustins, Jésuites, confient leurs établissements au clergé séculier, se dispersent ou s'exilent.


Les imprécisions juridiques et assurances contradictoires ajoutant à la confusion, des communautés passent, sciemment ou non, dans l'illégalité. Le 9 juillet, une circulaire impose la fermeture des écoles congréganistes non-reconnues : neuf sur dix s'exécutent, 324 décident se résister.

Résistance passive pour certains, active pour d'autres... Les explusions se multiplient entraînant un nombre si importants d'incidents et de manifestations dans toute la France que le quotidien «La dépêche de Brest» ouvre une chronique intitulée «La chasse aux sœurs»...


Les paysans s'échauffent

En Bretagne, l'émotion dépasse largement les murs des couvents. Encouragés, voire manipulés, par des élus royalistes soucieux de régler des comptes avec la République, les paysans s'échauffent.


Hommes et femmes - surtout ces dernières - veillent jour et nuit sur les «rebelles» ;

toutes des religieuses appartenant à des communautés dont le siège est en Bretagne. Le noyau dur est composé des Filles du Saint-Esprit.
Hits
Rétrolien(0)
Commentaires (0)Add Comment
Ecrivez un commentaire
 
 
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
 

security image
Entrez les caractères affichés


busy
 
Plus d'articles :

» Théodore Hersart de la Villemarqué - « Barzaz Breiz » !

Théodore Hersart de la Villemarqué - Théodore Hersart de la Villemarqué, issu de la noblesse moyenne, est né le 7 juillet 1815 à Quimperlé (Finistère).Il passa son enfance au manoir du Plessix...

» Brest 2004 - fete internationale de la mer et des marins

Tous les quatre ans, la grande fête de Brest rassemble une extraordinaire flottille de quelques 2000 voiliers traditionnels venus de 30 nations différentes, du petit misainier breton au prestigieux trois-mât barque, du yacht...

» Brest 2008 : Dernière ligne droite avant la fête…

À 100 jours de Brest 2008, c’était l’occasion pour François Cuillandre et l’équipe de Brest 2008 de faire le point lors d’une conférence de presse, sur l’avancée des...

» Lotte à la crème à la bretonne

Lotte à la crème à la bretonne

» Architecture Baroque - Art du bizarre sous toutes ses formes

Le mot baroque dont l'étymologie portugaise signifie bizarre (désignant des perles aux formes irrégulières) est compris aujourd'hui comme qualifiant l'art de la période qui commence en Italie lors de la...

» Chapelle Sixtine - une des salles du Vatican - fresques

Chapelle Sixtine - La chapelle Sixtine est l'une des salles des palais pontificaux du Vatican. À l'heure actuelle, elle fait partie des musées du Vatican. La chapelle doit son nom de « sixtine » au pape qui la fit...

» Château de Suscinio - la résidence des ducs de Bretagne

Château de Suscinio - Le Château de Suscinio, construit à la fin du Moyen age, résidence des ducs de Bretagne, est situé au bord de l'océan Atlantique dans la commune de Sarzeau (Morbihan). Conçu pour être une demeure de loisirs, entre une...

» Liste des ducs de Bretagne - « princes » de Bretagne !

Liste des ducs de Bretagne - Ducs de Bretagne Selon les époques, « princes » de Bretagne furent ducs, puis « rois de Bretagne », comtes et enfin à nouveau ducs et pairs de Bretagne. 

» Abbaye Maritime de Beauport face à l'archipel de Bréhat

En côtes-d'armor, face à l'archipel de Bréhat et à l'entrée de Paimpol ( fameuse cité des pêcheurs d'islande chère à Pierre Loti ) s'étend le domaine de...

» Le Musée de Bretagne à Rennes Roazhon

Le Musée de Bretagne est situé à Rennes le long des quais de la Vilaine, à proximité du centre historique, le musée est installé au rez-de-chaussée d’un bâtiment du XIXe...

Copyright © 1999 - 2018 ArtOuest. Site Web Breton par les Editions BonjourChezVous 
Guides Bretagne : Annuaire | Location Vacances | Tourisme   Portail de la culture par le ministere de la culture et de la communication   RSS 2.0