Le Festival des filets bleus en pays de Concarneau Imprimer
(2 votes, average 3.00 out of 5)
Patrimoine - Festival culturel
 Avec sa grande fête du moins d'août, Concarneau se met aux couleurs du bleu intense des filets de pêche de la sardine. Une couleur symbole, dont l'origine remonte à plus d'un siècle. La fête des Filets Bleus, un festival de couleurs, de musiques, de danses…qui, aujourd'hui, envahit la ville durant quelques jours.
Danseurs et bagadoù, tourbillon de dentelles et de velours, les rues de la cité sont pleines du son des cornemuses et des bombardes. Et, le dimanche soir, à la fin de cette journée de liesse, un superbe feu d'artifice embrase la baie de Concarneau. 

En choisissant le nom de « Fête des Filets Bleus » les organisateurs de la première manifestation entendaient bien rendre hommage au travail des marins concarnois.

Pourtant si en 1905 les filets de Concarneau étaient bien bleus, il n’en avait pas toujours été ainsi car jusqu'à la fin du XIXème tous les filets de pêche étaient rouges ou plutôt bruns.

Cette couleurs provenait de la « tannée » où on les passait pour en assurer la conservation. A en croire la tradition c’est un certain Guyot qui le premier aurait introduit dans notre port de nouveaux filets de couleur bleue dans les dernières années du siècle passé.

Cette couleur bleue se confondant avec la mer était destinée à abuser la sardine qui, croyait-on, se laisserait prendre plus facilement.

Les filets de sardines sont aujourd’hui bien rares, cette pêche ayant pratiquement disparue de Concarneau et pour bien des concarnois c’est un moment émouvant que de les revoir les jours de fête accrochés aux façades des maisons comme de la mairie.

Devenus emblèmes de la fête, les petits filets bleus ont aussi leur histoire qui vaut d’être contée. Voyant, dès les premières années, les « touristes » affluer, des femmes de la Ville-Close eurent l’idée de se mettre à vendre de petits filets bleus.
Il se fit ainsi de petites affaires qui permirent à l’une d’acheter une paire de sabots, à une autre du pain pour quelques semaines.

Certaines commencèrent même à faire des châles, en filets, ornés de petits lièges, que pendant tout l’été des fillettes allaient proposer dans les hôtels ou les villas de la corniche.
Très vite le Comité reprit l’idée à son compte, dotant les petits filets d’un macaron officiel.

Depuis lors, ils sont devenus le symbole d’une fête, créée pour rappeler les difficultés qu’avaient les marins concarnois à pêcher la sardine.

Visitez le site officiel du festival : http://filetsbleus.free.fr/
 
Plus d'articles :

» Histoire de la Bretagne - Un condensé de l'histoire bretonne

Histoire de la Bretagne Préhistoire Ère paléolithique, jusqu'en 5000 av. J.-C. : Population clairsemée chassant le mammouth, l'ours, le tigre et le cerf. Ère...

» Galette de blé noir

Galette de blé noir

» Rillettes de Maquereau à la Bretonne

Rillettes de Maquereau à la Bretonne

» La Nuit des musées 2008

La Nuit des musées va fêter son quatrième anniversaire cette année ! Faisant suite au Printemps des musées lancé en 1999, elle regroupe plus de 2000 musées à travers 40 pays d'Europe qui...

» Brest 2008 : Dernière ligne droite avant la fête…

À 100 jours de Brest 2008, c’était l’occasion pour François Cuillandre et l’équipe de Brest 2008 de faire le point lors d’une conférence de presse, sur l’avancée des...

» Le Poher - ancienne principauté au coeur de la bretagne

Poher - Le Poher est une ancienne principauté apparue au Haut Moyen-Age dans l'Ouest du centre de la Bretagne et dont la capitale était la cité gallo-romaine de Vorgium, devenue Carhaix après la chute de l'Empire...

» BREST 2008 : « Infos Pratiques »

Brest 2008 approche… Alors que les grandes manœuvres vont commencer, le moindre détail a aussi son importance : de l’hébergement à l’accès au site, en passant par la restauration, petite...

» Chapelle Sixtine - une des salles du Vatican - fresques

Chapelle Sixtine - La chapelle Sixtine est l'une des salles des palais pontificaux du Vatican. À l'heure actuelle, elle fait partie des musées du Vatican. La chapelle doit son nom de « sixtine » au pape qui la fit...

» Brest 2004 - fete internationale de la mer et des marins

Tous les quatre ans, la grande fête de Brest rassemble une extraordinaire flottille de quelques 2000 voiliers traditionnels venus de 30 nations différentes, du petit misainier breton au prestigieux trois-mât barque, du yacht...

» Brest 2008 - Un final en apothéose !

C’est toujours empreint de nostalgie le départ de bateau et quand il s’agit de près de 2000 unités, on imagine sans mal, l’incroyable émotion que suscitent ces largages d’amarres, ce matin, au son...