Le Festival des filets bleus en pays de Concarneau Imprimer
(2 votes, average 3.00 out of 5)
Patrimoine - Festival culturel
 Avec sa grande fête du moins d'août, Concarneau se met aux couleurs du bleu intense des filets de pêche de la sardine. Une couleur symbole, dont l'origine remonte à plus d'un siècle. La fête des Filets Bleus, un festival de couleurs, de musiques, de danses…qui, aujourd'hui, envahit la ville durant quelques jours.
Danseurs et bagadoù, tourbillon de dentelles et de velours, les rues de la cité sont pleines du son des cornemuses et des bombardes. Et, le dimanche soir, à la fin de cette journée de liesse, un superbe feu d'artifice embrase la baie de Concarneau. 

En choisissant le nom de « Fête des Filets Bleus » les organisateurs de la première manifestation entendaient bien rendre hommage au travail des marins concarnois.

Pourtant si en 1905 les filets de Concarneau étaient bien bleus, il n’en avait pas toujours été ainsi car jusqu'à la fin du XIXème tous les filets de pêche étaient rouges ou plutôt bruns.

Cette couleurs provenait de la « tannée » où on les passait pour en assurer la conservation. A en croire la tradition c’est un certain Guyot qui le premier aurait introduit dans notre port de nouveaux filets de couleur bleue dans les dernières années du siècle passé.

Cette couleur bleue se confondant avec la mer était destinée à abuser la sardine qui, croyait-on, se laisserait prendre plus facilement.

Les filets de sardines sont aujourd’hui bien rares, cette pêche ayant pratiquement disparue de Concarneau et pour bien des concarnois c’est un moment émouvant que de les revoir les jours de fête accrochés aux façades des maisons comme de la mairie.

Devenus emblèmes de la fête, les petits filets bleus ont aussi leur histoire qui vaut d’être contée. Voyant, dès les premières années, les « touristes » affluer, des femmes de la Ville-Close eurent l’idée de se mettre à vendre de petits filets bleus.
Il se fit ainsi de petites affaires qui permirent à l’une d’acheter une paire de sabots, à une autre du pain pour quelques semaines.

Certaines commencèrent même à faire des châles, en filets, ornés de petits lièges, que pendant tout l’été des fillettes allaient proposer dans les hôtels ou les villas de la corniche.
Très vite le Comité reprit l’idée à son compte, dotant les petits filets d’un macaron officiel.

Depuis lors, ils sont devenus le symbole d’une fête, créée pour rappeler les difficultés qu’avaient les marins concarnois à pêcher la sardine.

Visitez le site officiel du festival : http://filetsbleus.free.fr/
 
Plus d'articles :

» Le pays des Vénètes - Vannes, 2000 ans d'Histoire

C’est dans le pays des Vénètes que les Romains fondent une nouvelle ville au 1er siècle av. J.C. : Darioritum, car tel est alors son nom, est un centre prospère, à la rencontre des voies commerciales...

» Brest 2008 - Un final en apothéose !

C’est toujours empreint de nostalgie le départ de bateau et quand il s’agit de près de 2000 unités, on imagine sans mal, l’incroyable émotion que suscitent ces largages d’amarres, ce matin, au son...

» Cambodge - "Cent objets disparus" lié au Pillage à Angkor

Restitution d'objets volés grâce à la publication Pillage à Angkor. Grâce à la parution de Pillage à Angkor, premier numéro de la série "Cent objets disparus" publié en septembre 1993 (et en 1997), plusieurs objets volés au...

» Galette de blé noir

Galette de blé noir

» Bretagne 1902 - Les religieuses font de la résistance !

Histoire et culture de Bretagne. L'été 1902 marque un sommet de l'affrontement entre l'Eglise et la République. La politique anticléricale du gouvernement Combes et sa volonté de...

» BREST 2008 : « Infos Pratiques »

Brest 2008 approche… Alors que les grandes manœuvres vont commencer, le moindre détail a aussi son importance : de l’hébergement à l’accès au site, en passant par la restauration, petite...

» Lotte à la crème à la bretonne

Lotte à la crème à la bretonne

» Festival le nombril du monde à Pougne-Hérisson

Grâce aux efforts redoublés des ombilicologues, les histoires reviennent enfin à Pougne-Hérisson. Soirées, festivals et raouts réjouissants ! Amoureux du joli mot, de la pataphysique et de la douceur de vivre...

» Bro goz ma zadoù - Hymne de la Bretagne histoire et paroles

Bro goz ma zadoù - Bro goz ma zadoù (Vieux pays de mes ancêtres) est l'hymne de la Bretagne. Les paroles bretonnes sont de Taldir Jaffrenou (1879-1956), qui s'est inspiré de l'hymne national du Pays de Galles,...

» AR ZENITH le courrier de l'île de Sein

Ce navire, Ancien courrier de l'île de Sein, a été classé " Monument Historique " par arrêté ministériel du 6 décembre 1999. Dernier de la lignée des...