Magazine Culturel Breton      


Émile Zola - le grand chef de file du naturalisme - E. ZOLA
(1 vote, average 5.00 out of 5)
Littérature - Ecrivain
Émile Zola, écrivain français (Paris, 2 avril 1840 - Paris, 29 septembre 1902), est considéré comme le chef de file du naturalisme.
Il a joué un grand rôle dans la révision du procès d'Alfred Dreyfus.
Fils d'un ingénieur italien naturalisé, Émile Zola naît à Paris d'une mère originaire de la Beauce. La famille s'installe à Aix-en-Provence et connaît, à la mort du père, de graves difficultés financières.

En 1859, Émile Zola échoue par deux fois au baccalauréat. Ne voulant plus être à la charge de sa mère, il abandonne ses études et cherche du travail. En 1862 il entre à la librairie Hachette comme commis.

Vite remarqué, il écrit son premier ouvrage et collabore aux rubriques littéraires de plusieurs journaux. Dès 1866, il a pour amis Édouard Manet, Camille Pissarro et fait la connaissance d'Edmond et Jules de Goncourt. Il conçoit le projet des Rougon-Macquart qu'il termine en 1893.

Entre temps, il s'est lié avec Gustave Flaubert et Alphonse Daudet.

Il a rencontré Joris-Karl Huysmans, Georges Eekhoud, Alexis, Hennique et Guy de Maupassant qui deviendront les fidèles des soirées de Médan : c'est en 1878 qu'il les réunit dans sa petite maison de campagne, près de Poissy. Le volume collectif de ces Soirées paraîtra deux ans plus tard.

En 1896, Zola rompt avec Paul Cézanne à qui il a envoyé L'Œuvre dont le personnage, un peintre raté, ressemble fort à Cézanne...


La publication de La Terre soulève de vives critiques :"le Manifeste des Cinq" se révolte contre l'esthétique naturaliste.

En 1898, Zola s'engage dans l'Affaire Dreyfus et publie dans l'Aurore son fameux "J'accuse" (Lettre au Président de la République), donnant ainsi une nouvelle dimension au processus de la révision. Un procès en diffamation le condamne à un an d'emprisonnement et il part en exil en Angleterre. De retour, il publie dans La Vérité en marche ses articles sur l'affaire.

Le 29 septembre 1902, il meurt mystérieusement, chez lui. Et Dreyfus est réhabilité en 1906.


Il est enterré au cimetière de Montmartre à Paris. Ses cendres sont transférées au Panthéon le 4 juin 1908.


Bibliographie

Romans et nouvelles

Contes à Ninon (1864)
La confession de Claude (1865)
Madeleine Férat (1868)
Le vœu d'une morte (1866)
Les mystères de Marseille (1867)
Thérèse Raquin (1867)
Nouveaux contes à Ninon (1874)
Les soirées de Médan (1880), en collaboration avec Maupassant, Huysmans, Léon Hennique, Henri Céard et Paul Alexis.
Madame Sourdis (1880)
Le Capitaine Burle (1882)
Naïs Micoulin (1884)
La saga des Rougon-Macquart
La Fortune des Rougon (1870)
La Curée (1871)
Le Ventre de Paris (1873)
La Conquête de Plassans (1874)
La Faute de l'abbé Mouret (1875)
Son Excellence Eugène Rougon (1876)
L'Assommoir (1876)
Une page d'amour (1878)
Nana (1879)
Pot-Bouille (1882)
Au Bonheur des Dames (1883)
La Joie de vivre (1884)
Germinal (1885)
L'Œuvre (1886)
La Terre (1887)
Le Rêve (1888)
La Bête humaine (1890)
L'Argent (1891)
La Débâcle (1892)
Le Docteur Pascal (1893)
La série des trois villes
Lourdes (1894)
Rome (1896)
Paris (1898)
La série des Quatre Évangiles
Fécondité (1899)
Travail (1901)
Vérité (publié en 1903, après la mort de l'auteur)
Pièces de théâtre
Thérèse Raquin (1873)
Les héritiers Rabourdin (1874)
Le bouton de rose (1878)

Poèmes lyriques

Œuvres critiques

Mes haines (1866)
Le roman expérimental (1880)
Une campagne (1880-1881) (1882)
Nos auteurs dramatiques (1881)
Les romanciers naturalistes (1881)
Le naturalisme au théâtre (1881)
Documents littéraires (1881)
Nouvelle campagne (1896)
La vérité en marche (1901)
Hits
Rétrolien(0)
Commentaires (0)Add Comment
Ecrivez un commentaire
 
 
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
 

security image
Entrez les caractères affichés


busy
 
Plus d'articles :

» André Breton - écrivain, poète & théoricien du surréalisme

André Breton, (Tinchebray, Orne, 18 février 1896 - Paris, 28 septembre 1966), est un écrivain français, poète et théoricien du surréalisme.D'origine modeste, il entreprend d'abord sans...

» Louis Aragon - une poésie inspirée de l'Amour pour Elsa

Louis Aragon (3 octobre 1897, Paris - 24 décembre 1982, Paris) est un poète et romancier français.Après avoir participé au dadaïsme et au mouvement surréaliste, il adhéra au parti communiste...

» Légende de L'ANKOU - Légende du Forgeron à Ploumilliau

L'HISTOIRE DU FORGERON Fanch ar Floch était forgeron à Ploumilliau. Une certaine veille de Noël, il dit à sa femme après souper : -Il faudra que tu ailles seule à la messe de minuit...

» Arthur Rimbaud - une langue nouvelle de l'âme pour l'âme

Jean Nicolas Arthur Rimbaud, poète français, naît le 20 octobre 1854 à Charleville, localité où il s'ennuie, dans une famille où le père est très souvent absent et où la...

» Histoire du livre - une suite d'innovations technologiques

Histoire du livre - L'histoire du livre est celle d'une suite d'innovations technologiques qui ont permis d'améliorer la qualité de conservation du texte et l'accès à l'information, la...

» Le Festival Livre et Art 2004 au Lieu Unique a Nantes

Pour la 5e année consécutive, le lieu unique ouvre ses portes à la plus grande librairie d'art de France. 15 000 ouvrages y seront présentés et mis à disposition du public pendant les 5 jours du...

» La chanson de geste - un récit versifié sur des légendes !

La chanson de geste désigne un récit versifié (un long poème) en décasyllabes ou, plus tardivement, en alexandrins, assonancés regroupés en laisses (longues strophes de taille variable) relatant des...

» La Légende de la Roche aux Fées - Bretagne mystérieuse

La Légende de la Roche-aux-Fées - Les fées, au temps où elles vivaient, honoraient après leur mort ceux qui avaient fait quelque bien pendant leur vie, et bâtissaient des grottes indestructibles pour mettre...

» Robert Wace - considéré comme un poète français - Jersey

Robert Wace, né vers 1115 à Jersey est considéré comme un poète français. Il a été chanoine de Bayeux et meurt vers 1175 en Angleterre.Il a étudié à Paris et est connu pour...

» La légende du cheval Enchanté

Il était une fois un jeune homme du nom de Tag possédant douze juments qui donnèrent naissance ensemble à onze jolies pouliches alezanes et un affreux gringalet bleu.Mais c'était un poulain qui parlait et Tag,...

Copyright © 1999 - 2018 ArtOuest. Site Web Breton par les Editions BonjourChezVous 
Guides Bretagne : Annuaire | Location Vacances | Tourisme   Portail de la culture par le ministere de la culture et de la communication   RSS 2.0