Magazine Culturel Breton      


Jeux traditionnels bretons - Le jeu du palet sur terre
(0 votes, average 0 out of 5)
Patrimoine - Culture bretonne
 Terre, fer et vol dans les airs... Le jeu du palet sur terre. Plongeant profondément ses racines en centre Bretagne, le jeu du palet sur terre vit depuis quelques années au rythme d'un certain renouveau et gagne petit à petit du terrain.
Cet intérêt renouvelé envers ce jeu d'adresse est sans aucun doute dû au faible encombrement des pièces qui le constituent (possibilité de conserver les palets sur soi en permanence) et qui permettent de le pratiquer au détour d'un simple chemin de terre à deux adversaires uniques ou en deux équipes de même nombre. 



Les pièces requises pour pratiquer ce jeu sont deux disques d'environ 5 centimètres de diamètre et d'un centimètre d'épaisseur par joueur ainsi qu'un troisième plus petit ou de taille égal qui rempliera le rôle de cible.



Constitué de nos jours généralement en acier, il est probable que certains palets fussent fait de pierre glanée le temps d'une partie tandis que la cible appelé "maître" pouvait revêtir divers aspects et matériaux.




Le jeu : terrain et règles...


Comme son nom l'indique le jeu du palet se pratique sur terre.


Bien que pouvant varié, le terrain mesure généralement entre 16 et 20 mètres de long et possède en chacune de ses extrémités un petit monticule de terre à pan légèrement incliné permettant de mieux visualiser le jeu.


C'est sur l'un de ces monticules qu'est disposé le "maître" que les joueurs devront atteindre depuis l'extrémité opposée du terrain.


Un tirage au sort désigne généralement le joueur ou l'équipe qui débute la partie.


Celui-ci lance ses deux palets, imité aussitôt par le joueur de l'équipe adverse.


Le gagnant désigné est l'équipe ou l'individu qui place le plus grand nombre de palets à proximité de la cible.


Le tour suivant sera alors débuté par le perdant du tour précédent.


La partie s'achève lorsqu'un joueur ou une équipe a atteint l'objectif de points retenu au départ de la partie.

Dès lors, il ne reste plus qu'à mettre en branle le procédé de la revanche...
Hits
Rétrolien(0)
Commentaires (0)Add Comment
Ecrivez un commentaire
 
 
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
 

security image
Entrez les caractères affichés


busy
 
Plus d'articles :

» Festival le nombril du monde à Pougne-Hérisson

Grâce aux efforts redoublés des ombilicologues, les histoires reviennent enfin à Pougne-Hérisson. Soirées, festivals et raouts réjouissants ! Amoureux du joli mot, de la pataphysique et de la douceur de vivre...

» Sébastien Le Prestre de Vauban - L'Expert en poliorcétique

Sébastien Le Prestre de Vauban - Sébastien Le Prestre de VaubanSébastien Le Prestre, marquis de Vauban (1633 - 1707) était un architecte militaire français, nommé maréchal de France par Louis XIV....

» Recette du Far breton

Recette du Far breton

» BREST 2008 : « Infos Pratiques »

Brest 2008 approche… Alors que les grandes manœuvres vont commencer, le moindre détail a aussi son importance : de l’hébergement à l’accès au site, en passant par la restauration, petite...

» Festival de Cornouaille

Festival de Cornouaille. 82e année.Quimper (29)16 au 24 juillet."Année de l'Européade"Grand rendez vous de la culture bretonne pendant 9 jours, le Festival de Cornouaille accueille chaque année près...

» Langue bretonne - liste de quelques proverbes en breton

Proverbes bretons - Liste de quelques Proverbes en bretons... Aessoc'h d'ar mab goulenn ouzh tad ewid d'an tad goulenn ouzh mab (Plus facile au fils de demander au père qu'au père de...

» Bataille d'Auray, Fin de la guerre de Succession de Bretagne

Bataille d'Auray - La bataille d'Auray (29 septembre 1364) est la dernière bataille de la guerre de Succession de Bretagne. Au début de 1364, après l'échec des négociations d'Evran, Jean de...

» Le musée de la compagnie des Indes

Le musée de la compagnie des Indes L'accroissement des relations de commerce entre l'Occident et la Chine génère, au XVIIIème Siècle, le développement d'un intérêt renouvelé...

» Abbaye Saint-Sauveur de Redon - Ille et Vilaine - BZH

Abbaye Saint-Sauveur de Redon - Le monastère Saint-Sauveur de Redon est fondé en 832 et reconnu le 18 juin 832 par Nominoë. 

» Cap sur Brest 2008

En cette veille du Salon Nautique 2007 sur lequel Brest 2008 sera fortement présent, c’était aussi l’occasion ce matin pour François Cuillandre, Maire de Brest et Président de l’association Brest...

Copyright © 1999 - 2018 ArtOuest. Site Web Breton par les Editions BonjourChezVous 
Guides Bretagne : Annuaire | Location Vacances | Tourisme   Portail de la culture par le ministere de la culture et de la communication   RSS 2.0