Un Menhir ou Peulven - une pierre protohistorique dressée ! Imprimer
(4 votes, average 4.25 out of 5)
Patrimoine - Mégalithisme
Un menhir est un une pierre dressée, plantée en terre à la préhistoire ou protohistoire. Elle peut être isolée ou en alignement, parfois, plus rarement plusieurs menhirs peuvent être disposés en cercle, on parle alors de « cercle de pierres » ou de « cromlech ».
Étymologie: le mot a été créé à partir du breton min/men, « pierre », et hir, « longue ».
Le terme utilisé en breton est peulven.


Cette pierre peut être taillée (colonne, amande, dalle anthropomorphe, etc.) ou avoir été plantée plus ou moins brute ; dans ce dernier cas on parle plutôt de « pierre levée » que de menhir.



Il existe des menhirs gravés, sculptés (France, Rouergue) et même peints (Espagne).

Les « statues-menhirs », érigées entre le néolithique final et l'âge du bronze, sont remarquables car il s'agit de menhirs aux formes anthropomorphes gravés (parfois sur les 2 faces) d'attributs en bas-relief (parfois sculptés en ronde-bosse) comme le visage, les seins, les bras avec les mains, les jambes et les pieds, mais aussi les parures (colliers, pendeloque, crosse, objet mystérieux), des armes, le baudrier, la ceinture, les plis des vêtements, les cheveux en tresse, etc.

On trouve des statues-menhirs dans plusieurs régions d'Europe ; en France on a une forte concentration en Rouergue, Languedoc et Provence, en Corse aussi.