Sébastien Le Prestre de Vauban - L'Expert en poliorcétique Imprimer
(0 votes, average 0 out of 5)
Patrimoine - Architecture
 Sébastien Le Prestre de Vauban - Sébastien Le Prestre de VaubanSébastien Le Prestre, marquis de Vauban (1633 - 1707) était un architecte militaire français, nommé maréchal de France par Louis XIV. Expert en poliorcétique, il donna au royaume de France « une ceinture de fer ». 
Biographie de Vauban

Il était né à Saint-Léger-de-Foucherets (aujourd'hui Saint-Léger-Vauban), dans le Morvan, le 15 mai 1633. A l'âge de 22 ans il devint « ingénieur militaire responsable des fortifications ».

Il perfectionna la défense des villes et dirigea lui-même de nombreux sièges dont celui de Lille en 1667, celui de Maastricht en 1673 et celui de Philippsburg en 1688.

C'est la victoire de Maastricht qui poussa le roi à lui offrir une forte dotation (qui lui permit d'acheter le château de Bazoches en 1675) et à le nommer « commissaire des fortifications » en 1678.

Suite à un désaccord avec le roi, il perdit sa grâce et mourut à Paris le 30 mars 1707 d'une inflammation des poumons.


Son corps repose en l'église de Bazoches-du-Morvan et son cœur est conservé à l'Hôtel des Invalides de Paris.

Au total, Vauban a créé ou élargi plus de 160 forteresses et donné son nom à un type d'architecture.


Chantiers

Tour Vauban à Camaret1673, fortification des murs d'enceinte du château-fort de Sierck-les-Bains.
1657, Citadelle de Belfort.
Fort de l'ancien Château (Briançon)
Fort des Salettes (Briançon)
Fort des Têtes (Briançon)
Fort Carré (Antibes)
1668, Fort Bellegarde (col du Perthus)
1679, Citadelle de Mont-Louis
1679, Fort Miradoux (Collioure)
1680, Fort Saint-Elme (Collioure)
1681, Fort Libéria (Villefranche-de-Conflent)
1683, Fort des Bains (Amélie-les-Bains)
1686, Fort Lagarde (Prats-de-Molló)


Activités civiles

Vauban s'est intéressé à la démographie et à la prévision économique. Il conçut des formulaires de recensement et publia un ouvrage intitulé La cochonnerie ou calcul estimatif pour connaître jusqu'où peut aller la production d'une truie pendant dix années de temps.

Vauban s'est également intéressé à la réforme des impôts, en publiant un ouvrage intitulé La dîme royale (1707), dans lequel il propose de remplacer les impôts existants par un impôt unique de dix pour cent sur tous les revenus, sans exemption pour les ordres privilégiés. Cette activité est la principale cause de sa disgrâce.


Maquettes

Les plans-reliefs qui étaient à l'Hôtel des Invalides à Paris réalisées à partir du règne de Louis XIV seront désormais présentées au palais des Beaux-Arts de Lille. Vauban est intervenu sur la plupart des places représentées. Les maquettes donnent une excellente vue du travail réalisé.