Magazine Culturel Breton      


Abbaye de Saint-Jacut
(0 votes, average 0 out of 5)
Patrimoine - Abbaye

Aujourd'hui maison d'accueil propriété de la Congrégation des Soeurs de l'Immaculée de Saint-Méen-le-Grand depuis 1875, gérée par une communauté de religieuses et une équipe de laics en collaboration avec un Conseil d'Administration.


En ce temps-là

    L'Abbaye... son nom remonte à un passé lointain où les lieux vibraient du chant des moines et de leur labeur assidu. L'histoire (et la légende) nous disent qu'au Vème siècle des moines, qui seront bénédictins par la suite, débarquèrent sur la presqu'île avec à leur tête, un certain Jacut...
Des aventuriers de Dieu... Partis d'Irlande (qui s'est couverte de monastères en ces premiers siècles) ces moines dits moines celtes viennent poursuivre sur notre continuent leur recherche de Dieu.
Pendant des siècles, ils seront l'âme et les mains du village qui leu doit son développement agricole, ses pêcheries, sa culture, sa formation spirituelle et sociale.
Par certains côtés, des usages et pratiques les assimilaient aux "seigneurs" et leur donnaient des droits et pouvoirs onéreux et parfois vexatoires pour la population.

La tourmente révolutionnaire mettra fin à la vie de l'Abbaye. Après l'apogée des XIVe-XVe siècles commence déjà une décadence qui ira en s'accentuant avec la nomination des Abbés commendataires, la vie spirituelle et le rayonnement de l'Abbaye diminuent. En 1789, il ne reste que 4 religieux. Les biens, le patrimoine, tout est dispersé ou détruit. Il ne reste aucun vestige de ce que fut la Royale Abbaye. Déclaré bien national et mis en vente, le monastère est en si mauvais état qu'il ne trouve pas d'acquéreur.
    

1875

C'est alors que le curé de St Jacut sollicite des congrégations pour une école gratuite en faveur des petites filles de condition modeste.
Les religieuses de St Méen le Grand répondent et cherchent un lieu pour ouvrir cette école. L'Abbaye leur est indiquée mais elle est en ruines. Les soeurs viennent cependant et aménagent des classes. C'est en 1875.
Pour soutenir l'école gratuite, elles accueillent des estivants qui viennent aux bains de mer sur ordonnance médicale... et pratiquent une sorte de "thalassothérapie". En est témoin encore aujourd'hui, dans le parc, la petite maison toujours appelée "Maison des bains". Dès 1876, les estivants affluent. C'est l'origine de la "pension de famille".    



Aujourd'hui

    

Depuis les années 1950 et suivantes, la maison développe ses activités et les diversifie: séjour pour individuels et groupes, semaines conviviales avec animations... sessions culturelles et spirituelles... retraites... séminaires...
A cet effet, des travaux ont été effectués pour que la maison offre des conditions favorables au travail et au repos.
Et la maison poursuit sa mission comme une "vieille dame vouée à l'accueil depuis toujours".

 

Site officiel

Hits
Rétrolien(0)
Commentaires (0)Add Comment
Ecrivez un commentaire
 
 
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur
 

security image
Entrez les caractères affichés


busy
 

Actuellement sur ArtOuest

Nous avons 280 invités en ligne
Annonces de Locations de Vacances en BretagneGuide du Tourisme en Bretagne
Copyright © 1999 - 2017 ArtOuest. Site Web Breton par les Editions BonjourChezVous 
Guides Bretagne : Annuaire | Location Vacances | Tourisme   Portail de la culture par le ministere de la culture et de la communication   RSS 2.0